SHARE

Une étude, réalisée par la fondation Vinci autoroutes et pilotée par Damien Davenne, chronobiologiste, professeur à l’université de Caen et directeur de l’unité mixte de recherche Comète (Inserm, Université de Caen), révèle que, pour prévenir la somnolence au volant, la sieste méridienne est bien plus efficace qu’une simple pause lors de longs trajets en voiture.

Les micros-sommeils, de 1 à 4 secondes, sont la première cause de mortalité sur l’autoroute en France. Le chronobiologiste Damien Davenne, chercheur à l’Inserm, a cherché à en savoir …  Lire…