SHARE

90% des cas symptomatiques n’ont pas été détectés après le premier confinement. Selon l’étude de l’Inserm publiée mardi 22 décembre, des défaillances du système de surveillance de l’épidémie en France ont eu lieu à l’issue du premier déconfinement.

Être plus agressif sur les tests

Dans les semaines qui ont suivi le déconfinement, 90 % des cas symptomatiques n’ont pas été détectés. C’est ce que montre l’étude de l’Inserm du 22 décembre. Elle pointe les défaillances du système de surveillance de l’épidémie en France à l’issue du premier déconfinement. Ces résultats  Lire…