SHARE

En apesanteur plusieurs mois, les astronautes souffrent d’une atrophie des os, semblable à l’ostéoporose. Selon une récente étude, un an après leur retour ils n’ont pas récupéré l’intégralité de leur densité osseuse !

Les squelettes des astronautes en 3D

Des chercheurs ont effectué des scintigraphies osseuses du tibia et du radius (avant-bras). L’objectif :  évaluer leur densité et leur résistance à la fracture. 17 astronautes (dont 3 femmes) de la station spatiale internationale (ISS) ont participé à cette étude publiée dans la revue Scientific Reports.

Perte de densité

  Lire…