Santé

Home Santé
Liste d'articles sur la saté

Les maladies cachées des stars

0

Peur du jugement, de voir des portes se fermer ou simplement volonté de protéger leur vie privée : certaines personnalités ont choisi de cacher leur maladie au grand public.  Lire…

Comment réussir ses vacances en famille

0

Une grande maison pour que frères, sœurs, cousins, parents et grands-parents se retrouvent au moment des vacances, tout le monde en rêve. Mais une fois la tribu reconstituée, gare aux conflits ! Voici 10 conseils pour que tout se passe au mieux.

1.Vacances en famille : édicter des règles

Pour qu’une vie en communauté puisse se dérouler sans trop de heurts, il faut un cadre, des règles. Si vous voulez qu’elles aient une chance d’être appliquées, il faut que ces règles soient simples, compréhensibles par tous, petits et grands, et peu nombreuses.
Un exemple : pas de bruit avant 9 heures, frais partagés (par personne ou par famille), pas de jouets dans la salle à manger…
Si c’est vous qui recevez, c’est à vous de les définir et de les faire respecter. Sinon, tenez un « conseil de famille » (vous pouvez le présenter comme un « pow wow », une réunion de la tribu chez les Indiens !) afin de les définir ensemble au début du séjour !

2. Vacances en famille : chacun son territoire

Même si la…

  Lire…

Prévenir les accidents domestiques

0

Aménager sa maison, changer son éclairage, limiter certains médicaments… Conseils et astuces pour mettre nos aînés à l’abri des chutes et autres accidents domestiques.

1. Désencombrer les lieux de passage

Il faut éliminer les obstacles au sol : supprimez au maximum les tapis et descentes de lit. Ou, petite astuce : fixez-les au sol par des adhésifs double face, à changer à chaque lavage.
Ne laissez rien traîner : piles de journaux, petits meubles, fils d’aspirateur, câbles de télévision et de téléphone. Pour éviter de se prendre les pieds dans les fils, il existe maintenant des range-fils fort utiles.
Dans les couloirs, ne placez pas de plantes ou de meubles de décoration instables.

Haro aux sols glissants ! Préférez la moquette aux carrelages, linos ou parquets, car elle est peu glissante et amortit les chocs en cas de chute.
Dans la salle de bains, posez un tapis antidérapant au fond de la baignoire.

Enfin, il faut bannir les coins de table pointus et saillants. Si l’on se cogne, la douleur sera assez intense pour déstabiliser le sujet âgé et le faire tomber…

  Lire…

Bien choisir une maison de retraite

0

Vivre en établissement est souvent le seul recours possible pour les personnes âgées qui ne peuvent plus rester chez elles ou à la charge de leurs proches. Ce choix, difficile, doit reposer sur des critères précis. Voici les questions à se poser.

1. Quel est l’état de dépendance de la personne ?

Quel est l’état de santé de la personne ? Valide, semi-valide, dépendante, désorientée ?
A-t-elle besoin d’aide dans ses activités quotidiennes (se laver, s’habiller…) ?
Telles sont les toutes premières questions à se poser, car l’état de dépendance de la personne conditionne la nature de l’établissement recherché : son degré de médicalisation, son personnel et les prestations qui en découlent.

Cela conditionne également le type d’hébergement de la personne :
– Peut-elle occuper seule un appartement ou une chambre ?
– De quel espace a-t-elle besoin ?
– Veut-elle rencontrer de nouvelles personnes ou préserver son intimité ?

Enfin, l’état de santé de la personne a une influence directe sur le budget à prévoir pour son hébergement :
– Quelles sont les dépenses médicales nécessaires ?
– Quelles sont les dépenses personnelles nécessaires (chauffage,…

  Lire…

Parents dépendants : faut-il les prendre chez soi ?

0

A l’heure où nos parents ont du mal à s’assumer seuls, la question de les accueillir à notre domicile peut se poser. Mais attention, il faut y être prêt. Les conseils de la psychanalyste Claude Halmos.

1. Qui peut le mieux héberger un parent âgé ?

Il est très difficile de dire si prendre ses parents chez soi est, ou non, une bonne solution ; il n’y a en la matière que des cas particuliers.

Une femme célibataire trouvera un réconfort affectif dans la présence de sa vieille maman, alors qu’un couple encore actif peut mal supporter une cohabitation entre générations.

2. Héberger une personne âgée : une réponse économique

La réponse à la question est faussée, dans la plupart des cas, par des problèmes économiques : très souvent les familles n’ont pas d’autre choix et c’est la source de nombreux drames.

Beaucoup de personnes âgées perçoivent de très petites retraites qui ne leur permettent pas d’envisager un séjour dans une maison de…

  Lire…

Les services à la personne, ça marche comment ?

0

Vous avez besoin d’une aide ménagère ou d’un coup de main pour entretenir votre jardin. Recrutement, salaires… Nos conseils pour vous y retrouver

Les services à la personne, ça marche comment ?

Trois possibilités : vous charger du recrutement, faire appel à une association mandataire qui vous trouve un salarié, se charge des démarches administratives mais vous restez l’employeur, ou une association prestataire, vous louez alors les services de ses employés. L’organisme doit être agréé. La liste est disponible dans votre mairie, auprès des services fiscaux ou de votre direction départementale du travail. Si vous choisissez le recrutement direct, vous devrez rédiger un contrat de travail et, à l’Urssaf, déclarer votre employé et demander votre immatriculation employeur au cours de la première semaine de travail si c’est la première fois que vous embauchez quelqu’un. Ses démarches peuvent être simplifiées si vous utilisez le chèque emploi service.

Je le paie comment ?

Là aussi vous avez le choix. Soit vous décidez de remplir une fiche de paie classique et donnez un chèque à la fin du…

  Lire…

10 solutions pour un maintien à domicile

0

Rares sont les parents qui aspirent à la maison de retraite. Seulement voilà, nous sommes nombreux à travailler encore lorsqu’ils perdent leur autonomie. Résultat : pour nous, deux « plein temps » souvent coûteux et épuisants au quotidien… Heureusement, des solutions existent !

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Intérêt : C’est une allocation mensuelle attribuée aux plus de 60 ans en perte d’autonomie. Elle est sans condition de ressource. Son montant, qui peut atteindre 1 189 €, varie en fonction du degré d’invalidité. L’APA finance des besoins divers : aménagements ou travaux spécifiques, portages de repas, aide ménagère, téléassistance, accueil de jour… Bref, tout ce qui peut faciliter le maintien à domicile !
En pratique : Les dossiers sont délivrés par les conseils généraux. Ils sont aussi disponibles dans les centres de Sécurité sociale.
Plus d’infos :vosdroits.service-public.fr

Le maintien à domicile

Intérêt : Le maintien à domicile (MAD), c’est LE dispositif qui permet à…

  Lire…

Tout savoir sur le congé de soutien familial

0

Un de vos proches est dépendant ou handicapé et vous souhaitez l’aider ? Depuis janvier 2007, vous pouvez avoir droit à un congé de soutien familial.

Tout savoir sur le congé de soutien familial

Annoncé par Dominique de Villepin au mois de juillet 2006, puis entré en vigueur depuis le début de l’année 2007, le congé de soutien familial est destiné aux personnes souhaitant aider un proche dépendant, atteint d’un lourd handicap.
D’une durée de trois mois, renouvelable dans la limite d’un an, ce congé non rémunéré ne peut être refusé par l’employeur si le salarié justifie au moins de deux ans d’ancienneté dans l’entreprise.

Le proche ouvrant le droit à ce congé peut être le conjoint, le concubin ou la personne avec laquelle le salarié a conclu un PACS ; un descendant, ascendant du salarié ou de son conjoint ; un membre de la famille jusqu’au quatrième degré (frère, sœur, oncle, tante, neveux, nièces, grands-oncles et tantes, petits-neveux et nièces, cousins et cousines germains).

La procédure à suivre

Lorsque les conditions précédemment citées sont remplies, le salarié doit envoyer…

  Lire…

Les femmes vieillissent seules…

0

Derrière le nom de code « Felicie » se cache une étude démographique européenne sur les configurations familiales et une projection des besoins des plus de soixante-quinze ans à l’horizon 2030. Dix équipes de spécialistes travaillent ensemble. Premiers constats : les femmes vieillissent seules…

Les femmes vieillissent seules…

« Les femmes vieillissent seules, les hommes vieillissent à deux. Un bilan européen ». Le titre du bulletin d’information de l’Institut national d’études démographiques a de quoi attirer l’attention. Il s’appuie sur le projet « Felicie », initié dans le cadre des recherches européennes sur la qualité de la vie. L’acronyme de Future Elderly Living Conditions In Europe (l’avenir des conditions de vie des personnes âgées en Europe) a pourtant une sonorité un brin optimiste.

Qui prendra soin des aînés demain en cas de dépendance et quels seront leurs besoins ? La commission européenne s’interroge. Avant d’envisager les conditions de vie des plus de soixante-quinze ans dans les vingt-cinq ans à venir, le programme de recherches Felicie présente, d’ores et déjà, une photographie démographique de la situation actuelle, dans neuf pays choisis comme représentatifs : Finlande, Pays-Bas, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, France,…

  Lire…

Grands-parents… Mais seuls !

0

« Pour moi la vie est un combat. La solitude aussi ! », confie Yvonne. Retraitée en situation d’isolement, elle compte sur la visite d’un bénévole pour briser le cycle de la monotonie. Une enquête a été réalisée par un collectif d’associations pour cerner la solitude et l’isolement des personnes âgée.

Grands-parents… Mais seuls !

« Ces visites me permettent d’oublier un peu mes problèmes. Mon quotidien s’organise autour de la télévision, de rares promenades et des courses que je fais parfois avec mon aide-ménagère », ajoute Yvonne. « Je dispose d’une pension d’invalidité. Mais je n’ai pas beaucoup de moyens financiers. J’aurais sûrement pu faire plus de choses si j’en avais eu plus. C’est difficile de vivre comme ça. Mais bon, c’est la vie. Je ne veux pas en demander trop ».

Yvonne souffre de maladies handicapantes l’empêchant de sortir de chez elle et d’avoir une vie sociale… Elle fait partie de ces personnes âgées en situation d’isolement extrême. Sa souffrance est réelle, mais elle n’est reconnue ni par les pouvoirs publics, ni par la société.

L’enquête « Isolement et vie relationnelle

Suite à la canicule de 2003, le Collectif « Combattre la solitude », composé d’associations caritatives, a décidé de réaliser une…

  Lire…

Popular Posts

My Favorites