SHARE

Prises d’antibiotiques, protections intimes, tabac ; il existe de nombreux facteurs qui déséquilibrent le microbiote vaginal. Les risques ? Des mycoses à répétition et/ou des vaginoses. Le point sur les gestes à éviter pour prendre soin de son microbiote vaginal avec Odile Bagot, gynécologue-obstétricienne. auteure de Vagin &Cie, on vous dit tout !

Composé à 90 % de bactéries lactiques (lactobacilles), le microbiote vaginal est une flore fragile qui nécessite d’en prendre soin. En cas de déséquilibre, les risques sont nombreux : une augmentation du risque d’infections sexuellement transmissibles et d’infections urinaires, mais aussi un risque augmenté d’infection persistante à papillomavirus qui favorise le développement du cancer du col de l’utérus. Elle est également associée à un plus grand risque de complications gynéco-obstétricales. 

Les gestes à éviter pour un microbiote vaginal équilibré

Chaque femme héberge plusieurs types de lactobacilles dont le nombre va évoluer au cours de son cycle, de sa vie, des variations hormonales, de son environnement, de son hygiène intime, de sa vie sexuelle, etc. Pour en prendre soin, voici quelques “règles d’or” à respecter selon Odile Bagot, gynécologue obstétricienne : 

 

Éviter les toilettes vaginales…  Lire…