SHARE

Et si nous devions nos premières rides à notre cher smartphone ? C’est la théorie de plusieurs études destinées à comprendre l’évolution de notre pigmentation.

S’il a été prouvé que les rayons UV générés par le soleil avaient leur part de responsabilité dans le vieillissement de notre peau, des chercheurs viennent de mettre en cause un objet dont on ne se sépare (presque) jamais : notre téléphone portable. En effet, la lumière  bleue causée par ce dernier n’impacterait pas uniquement nos yeux, mais pourrait engendrer des dommages graduels sur notre peau. Être exposé aux écrans en permanence pourrait ainsi contribuer à l’accélération des changements de pigmentation et causer les rides. Appelée lumière à haute énergie visible (HEV) par les scientifiques, la lumière bleue provient, certes, de nos smartphones, mais aussi des écrans d’ordinateurs portables et tablettes. Un dermatologue s’est confié au Daily Mail et explique comment notre peau en…

  Lire…