SHARE

Selon une estimation de l’Insee dévoilée vendredi, 667 400 personnes ont perdu la vie toutes causes confondues en France l’an passé. Soit 9 % de décès supplémentaires par rapport à 2019 ou 2018. Cet excédent est observé en particulier lors des deux pics de la Covid-19. « Il concerne uniquement les personnes âgées de 65 ans et plus », souligne l’Institut. Chez les plus jeunes, la hausse reste négligeable tandis que la mortalité baisse chez les moins de 25 ans.