SHARE

Le cap des 10 000 décès a été franchi au Canada. En cause : des overdoses liées à la prise d’opiacés, qui font des ravages depuis début 2016.

Les autorités canadiennes tirent la sonnette d’alarme. En effet, plus de 10 300 morts ont été enregistrées dans le pays entre l’éclatement de la “crise des opiacés”, début 2016, et septembre 2018. Un taux de mortalité plus élevé que celui des accidents de la route.

“93 % de ces décès étaient non-intentionnels”

Les opiacés sont des drogues utilisées sous forme de médicaments analgésiques, tels que le fentanyl, la morphine ou encore l’héroïne thérapeutique, afin de soulager la douleur. Ils peuvent aussi provoquer une sensation d’euphorie, et entraînent souvent une forte dépendance. Depuis 2016, une crise associée à la surconsommation de ces antidouleurs sévit en Amérique du Nord.

Entre janvier et septembre 2018, “3 286 Canadiens ont perdu la vie à la suite de surdoses d’opioïdes présumées”, selon l’Agence de santé publique du Canada. 93 % de ces…

  Lire…